Sur notre table du réveillon de Noël, outre les classiques plateaux de toasts au foie gras, les verrines de crème d'avocat de saumon, les roulés de melon au jambon, et autres pannacotas de crabe, rillettes de poissons ou même des oeufs mimosas de caille, se trouvait un petit bonheur:

Des bouchées de figue ramenées du sud de la France cet automne, et précieusement conservées au congélo en prévision de la fin d'année.

IMG_4527
On les trouve ici en compagnie de champignons farcis aux champignons (un concept méta qui fait bien rire ma mother)

Le principe:

Des mini-moules (en silicone ici mais bon, tant que ça passe au four tout va) avec dedans des figues fraiches coupées en beaux bouts, et une sorte de farce de fromage frais aux raisins blonds et confits d'échalotte.

Les ingrédients de la farce:

. Du bon fromage frais (ici du Madame Loïc, parce qu'il est cool)
. Une poignée de raisins blonds secs qui ont regonflé dans un quelque chose de cool (ici du muscat un peu vieux)
. Une ou deux CC de confit d'échalotte homemade
. Un peu d'sel un peu d'poiv'

La marchasuiv' est facile:

. Mixer les raisins, rajouter le fromage, re-mixer, rajouter le confit, mixer, rectifier en sel/poivre

. Dans chaque moule, mettre un peu de figue fraiche
. Un peu de farce
. Une pincée ou deux de comté pour gratiner joyeusement
. Et au four une dizaine de minutes (180°) que ça dore bien

A manger chaud, voire tiède, même si honnetement le plat n'a pas tenu jusqu'à ce que ça devienne tiède, alors bon je sais pas trop.

On a le sucré avec le raisin au muscat, le salé doux mais caractéristique du madame Loïc, le confit d'échalotte qui donne beaucoup de goût, et encore un peu de salé avec le comté final.
Le tout sur de la figue moelleuse et juteuse cueuillie bien mûre, et voilà, c'est très bon !

En augmentant les quantités et les contenants, ça peut tout à faire faire une entrée qui ne manquera pas de surprendre et de plaire.